Critique du recensement

Critique of Canadian census : Introduction

Le gouvernement conservateur a décidé que lors du recensement canadien de 2011, la réponse au questionnaire long ne serait plus obligatoire, mais volontaire. Cette décision a provoqué une nette polarisation entre les farouchement pour ou contre.

Le présent carnet de notes, Critique du recensement, tente une exploration critique ouverte des nombreuses questions techniques, sociales, légales et éthiques que soulève une telle opération de production d’informations sur un pays et sa population. Au fil des semaines et de l’actualité, de nouvelles questions seront formulées. Pour chacune d’entre elles, les réponses obtenues seront publiées, puis synthétisées.

Autres ressources:

Le site Datalibre.ca tient une veille de presse sur le recensement 2011 :



line
footer
Powered by WordPress | Designed by Elegant Themes
?php comments_popup_link(esc_html__(online ) { ?template_directoryline ))) { ?!--End Footer-- /a) { ?div style=ebusiness_integration_single_top) { ?ul id=