CommunicationsInformation & DroitNotes de laboVivre entre les lignesNotes

Je crée et donne un tout nouveau cours ‘Information & Droit’ en janvier

tablette cuneiformeL’UQAM était-elle à ce point désespérée pour qu’elle en vienne à m’offrir ce cours? Car si je suis certes un juriste de formation, je demeure tout de même un juriste non pratiquant et non croyant. Trève de plaisanterie.  J’ai accepté de créer et donner un cours officiellement intitulé Droit de l’information, jamais offert auparavant. Ce cours s’inscrit dans le programme de Baccalauréat en droit, mais est offert aux étudiants de tous programmes. D’ailleurs, actuellement 12 % des inscrits sont des étudiants en Communications.

J’ai proposé – et on a accepté – que la portée du cours soit élargie pour en faire une sorte de cours ‘Information & Droit’, presque ‘Société de l’information & Droit’. Donc plutôt que de couvrir, une à une, certaines institutions juridiques particulières (propriété intellectuelle, accès à l’information, liberté et libelle de presse, protection des renseignements personnels et autres), je propose plutôt d’explorer :

  • l’ensemble des réalités juridiques sous l’angle de l’information et d’une société de l’information; et inversement,
  • les réalités de l’information et de la société de l’information telles que régulées par les lois, les normes et les standards de toutes sortes.

J’ai encore à produire un plan de cours détaillé. Cependant, au moment où sont écrites ces lignes, le premier objectif serait d’amener les étudiants à acquérir certaines connaissances et habiletés nécessaires pour oeuvrer dans une société de l’information, notamment :

  • détecter la présence d’informations dans toute activité humaine considérée;
  • reconstituer les maniements d’informations, qui en sont les acteurs impliqués, quels types de relations (juridiques notamment) s’établissent entre qui à travers tel maniement d’informations;
  • identifier les institutions juridiques en cause et les différentes sources de normes potentiellement applicables à un maniement particulier d’informations;
  • soulever les questions sociales et éthiques de ce maniement;
  • détecter la dimension informationnelle dans tout document légal (loi, contrat, décision judiciaire, communication légale, norme ou standard);
  • communiquer au sujet de la dimension légale d’un maniement d’informations, y compris aux citoyens et utilisateurs non spécialistes.

Les étudiants juristes seront plus particulièrement invités à développer l’habileté à qualifier légalement une activité humaine impliquant un maniement d’informations.

Au lieu de passer successivement d’un domaine de droit à un autre, le déroulement du cours suivra plutôt, semaine après semaine, les étapes successives du cycle de vie de l’information de sa création initiale jusqu’à diverses utilisations, dont la prise de décision personnelle.

Ce cours fera également une large place aux :

  • connaissances de base en science et gestion de l’information, linguistique et domaines connexes; et
  • à des méthodes pour documenter correctement des pratiques informationnelles.

Le cours se donnera les lundis soir à partir du 10 janvier 2011. Il y a encore de la place pour de nouveaux inscrits. Je lance donc formellement l’invitation. Bienvenue à toutes et tous !

1 comment |
line
footer
Powered by WordPress | Designed by Elegant Themes