Recherche

Depuis janvier 2013, j’ai entrepris un nouveau projet de recherche. Un gros projet qui accaparera la majeure partie de mes énergies durant les prochaines années. Un projet dont je rendrai compte des développements sur ce site.

Son titre est Par delà « la vie privée » : Théorie générale des processus d’informations interpersonnels.

Le but du projet est d’équiper les acteurs, praticiens et chercheurs d’outils facilitant l’identification et la solution des questions et problèmes légaux, sociaux et éthiques posés par ces applications et systèmes d’informations interpersonnels de plus en plus présents dans nos vies.

À ce stade-ci, j’en suis encore à mettre en place le projet dont les objectifs sont résumés plus bas.

À bientôt.

Objectifs

1. mettre à l’épreuve les concepts et propositions de la version originelle (1990) de la théorie juridique des processus d’information interpersonnels, notamment :

  • la consistance intrathéorique de ses concepts, définitions et propositions ;
  • sa consistance transthéorique avec la modélisation visuelle Portrait des Processus d’Information InterPersonnels ;
  • l’applicabilité empirique de ses énoncés à l’analyse des maniements d’informations interpersonnelles;
  • l’adéquation empirique de ses énoncés à révéler les implications légales, sociales et éthiques de maniements d’informations interpersonnelles;;
  • sa correspondance interthéorique avec d’autres modèles et approches d’analyse de systèmes d’informations utilisés par des praticiens;
  • sa correspondance interthéorique avec d’autres théories traitant des mêmes objets et ayant été développées en droit, philosophie, anthropologie, linguistique, informatique, gestion de l’information, études Informatique & Société.

2. vérifier la réalisation des prédictions de la théorie de 1990 relativement à la coévolution du droit et des processus d’information interpersonnels;

3. produire à partir des résultats des deux objectifs précédents :

  • une nouvelle version transdisciplinaire de la théorie des processus d’information interpersonnels; et
  • une mise à jour correspondante de la modélisation visuelle Portrait des Processus d’Information InterPersonnels;

4. développer des outils d’analyse ou modes d’emploi complémentaires susceptibles d’aider chercheurs, praticiens et acteurs à s’approprier la théorie et la modélisation visuelle.

Théorie de 1990

Voici les trois textes fondant la version originelle (1990) de la théorie des processus d’information interpersonnels (qui a été amendée à plusieurs reprises par la suite) :

Pierrot Péladeau, «Esquisse d’une théorie juridique des procès d’information relatifs aux personnes», (1989) 34 Revue de Droit de McGill 952

Pierrot Péladeau, «L’informatique ordinatrice du droit et du procès d’information relative aux  personnes», (1989) 1 Technologies de l’information et société 35

Pierrot Péladeau, «Informatique, libertés, démocratie: face aux diktats techniques», dans R. I. Cholewinski (dir.), Les droits de la personne au Canada: dans les années 1990 et au-delà, Ottawa, Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne – Université d’Ottawa, 1990, p. 105

line
footer
Powered by WordPress | Designed by Elegant Themes
div class=ebusiness_thumbnail_width_pages